Omelette rouge

Publié le par aymeric

La  semaine  dernière  je  discutais  avec  un  super-ultra-méga  communiste  (rencontré  par  hasard  dans  un  bar  de  nuit). J'en arrive  à  la  question  inutile  mais  qui te permet  de  voir  si  le  coco  d'en  face a du  répondant:  les  40  millions  de  mort  t'en  fais  quoi?  Et  là  il  me  répond  y  a  pas  omelette  sans  casser  d'oeufs. Tirons en des  conclusions, ça  réponse  est génial.
1- il vient de se tirer une balle dans le pied
2- c'est ce qu'un liberal convaincut aurait répondu sur le bout des lèvres
3- On comprend mieux pourquoi  1,4 milliard de chinois se font casser tout les jours
4- Il doit pas connaître Marchais (à l'heure actuelle on aurait toujours pas la réponse).

Publié dans Télégramme satirique

Commenter cet article

Alexandra 14/02/2008 00:05

Je ne suis pas pro en culture geopo et n'ai pas les 138 de QI d'Anthony, mais il me semble que si "on ne fait pas d'omelettes sans casser des oeufs", cela peut aussi résonner comme lorsque l'"on ne crée pas des starlettes sans casser des jeuns"! En effet, après avoir beaucoup chanté jusqu'à bout de souffle, Gregory Lemarchal est passé successivement de la rigidité de la pierre tombale au statut de piédestal : une aubaine lucrative pour Universal qui se légitimise bien de quelques sacrifices!

aymeric 14/02/2008 11:09

On a pour habitude de dire "c'est toujours les meilleurs qui partent les premiers", déjà ça plaisir pour ceux qui sont encore vivants et Gregory Lemarchal nous démontre par a+b que c'est une pure foutaise! Enfin globalement je pense beaucoup de mal d'Universal qui dessert d'une façon catastrophique l'industrie musicale mais à l'apprenti chanteur de prendre ses responsabilités. Il a fait croire à tout les jeunes atteints de la mucoviscidose q'une vie normale est possible, c'est faux! Un malade meurt en moyenne à l'âge de 25 ans et la seule possibilité de s'en sortir c'est une double greffe coeur plus poumons, autant dire mission impossible...

Anthony 24/10/2007 20:41

D'ABORD C'ETAIT PAS UN COMMUNISTE C'ETAIT UN TROTSKISTE!!! ENSUITE SA REFLEXION SUR L'OMELETTE, JE ME LA SUIS PASSEE EN BOUCLE DANS MA TETE QUAND UN TROTTOIR A MALONCEUTREUSEMENT HEURTE MA JANTE...

"- QU'Y A-T-IL A CHANGER, MONSIEUR LE GENTIL GARAGISTE PAS DU TOUT ESCROC?
- LE PNEU, LA JANTE, LE PARALLELISME... 150 EUROS MONSIEUR...
- BAH, Y'A PAS DE FETE SANS CASSER DES PNEUS..."

DESOLE,JE SAIS C'EST NUL. MAIS BON... N'OUBLIONS PAS QUE L'INTERNATIONALE SERA LE GENRE HUMAIN...

aymeric 25/10/2007 20:05

La porte est là bas, on vous rappelera, merci d'être venu, au revoir.