Quand François rencontre Nicolas.

Publié le par aymeric

Le président de la république se rendait aujourd'hui sur les terres du député  de la 2e circonscription des Pyrénées-Atlantiques, ils ont peu échanger des paroles à l'aéroport de Pau (PUF).
-Le chef de l'état: "Naturellement, tu viens avec nous pour le reste de la visite"
-le député qui décline (l'invitation): "Les parlementaires n'ont pas été invités.Je suis venu à l'aéroport car je suis très attaché au respect des principes républicains."
-Le chef de l'état: "Les principes républicains c'est bien, mais il y a aussi l'amitié".
-le député: "J'ai pu vérifier que l'amitié prenait des formes diverses".

Un veritable language de sourd entre un (vieux) traître et un (jeune) trahi.

Publié dans Télégramme satirique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article