Quand François rencontre Nicolas.

Publié le par aymeric

Le président de la république se rendait aujourd'hui sur les terres du député  de la 2e circonscription des Pyrénées-Atlantiques, ils ont peu échanger des paroles à l'aéroport de Pau (PUF).
-Le chef de l'état: "Naturellement, tu viens avec nous pour le reste de la visite"
-le député qui décline (l'invitation): "Les parlementaires n'ont pas été invités.Je suis venu à l'aéroport car je suis très attaché au respect des principes républicains."
-Le chef de l'état: "Les principes républicains c'est bien, mais il y a aussi l'amitié".
-le député: "J'ai pu vérifier que l'amitié prenait des formes diverses".

Un veritable language de sourd entre un (vieux) traître et un (jeune) trahi.

Publié dans Télégramme satirique

Commenter cet article